Aller au contenu

Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Hier
  2. Noté ! c’est bon de vous revoir les gars !
  3. La dernière semaine
  4. Hello, deux joueurs de la VSF Romain Dad
  5. La FAST présente DOCKY YOSHI Début de partie le samedi 20h00 Equipe avec la MSOB06 ;) Les paiements vont suivre dans la semaine
  6. Avant
  7. je rassemble les operateurs A-tacs 06 et je confirme vite
  8. Super, on s'organise du coté des DVs...
  9. Nouvelle SR.OPS ! /!\ CET OPUS SE DÉROULE DU SAMEDI SOIR 20:00 AU DIMANCHE 17:00 /!\ Ceux qui le souhaitent pourront commencer l'OP dimanche matin. Nous planifierons votre mise en jeu de manière à garder une continuité dans l'action. Merci de le préciser à la suite de post Les inscriptions sont ouvertes. Réservez dès maintenant votre place en prenant votre ticket sur notre shop ! Pour ceux d'entre vous qui n'utilisent pas Paypal, il est toujours possible de réserver en postant à la suite, et en réglant le jour même (par chèque ; CB possible sur l'esplanade buvette). Toutefois, les places étant limitées, la priorité sera laissée aux joueurs ayant réglé par Paypal. Les places dispos sont de 50 joueurs ! PAF : 15 € Coordonnées GPS de l'entrée du terrain : 43°53'09.4"N 6°51'11.6"E Heure de RDV : 09:30 Les infos sont disponibles sur les topics suivants : - SHORT RANGE OPERATIONS - RÈGLES DE JEU - INFOS INSCRIPTIONS Si vous avez des questions, posez-les à la suite ! Note : Comme dans toute SR.OPS, aucun dress code n'est imposé (brassards fournis).
  10. Deuxième opus BLOCK_II ! Les inscriptions sont ouvertes. Réservez dès maintenant votre place en prenant votre ticket sur notre shop ! Pour ceux d'entre vous qui n'utilisent pas Paypal, il est toujours possible de réserver en réglant le jour même par chèque. Toutefois, les places étant limitées, la priorité sera donnée aux joueurs ayant réglé par Paypal. Les places dispos sont de 40 joueurs ! Ordre de mission à suivre. Vidéo réalisée par @Wasabi Deux camps sont à pourvoir : Forces Françaises 89e Bataillon de Chasseurs Alpins (défense, 20 Joueurs) Forces Allemandes 6. Gebirgs-Division (attaque, 20 Joueurs) Terrain : BSO_WATERFALL (bunker Maginot WWII) > infos Pas de dress code (brassards fournis), cependant si vous disposez de tenues WWII elles sont les bienvenues !! Le jeu se passera aussi bien à l'extérieur (températures chaudes) qu'à l'intérieur (13°), donc prévoyez de quoi vous couvrir ainsi qu'une lampe frontale PAF : 15 € Coordonnées GPS de l'entrée du terrain : 43°59'49.5"N 7°18'42.2"E Heure de RDV : 09:30 Toutes les infos sont disponibles sur les topics suivants : - BLOCK_II : CONTACT LOST - RÈGLES DE JEU - INFOS INSCRIPTIONS Si vous avez des questions, posez-les à la suite ! ----------- Nombre total de joueurs : 0 / 40 (en vert, paiement reçu) Forces Françaises : 0 / 20 --/--/--/--/--/--/--/--/--/--/--/--/--/--/--/--/--/--/-- Forces Allemandes : 0 / 20
  11. djiti

    Feedbacks Plume Blanche 2018

    ah oui, et c'est moi ou cette année les MK23 ont bien morflé ?
  12. djiti

    Feedbacks Plume Blanche 2018

    salut à tous djiti Patrouilleur sur point Fox accompagné de Papy et Vincent je n'ai pas de retex particulier, car l’expérience fut courte, je n'ai fait que suivre les ordres que l'on m'a transmis et c'est tout je suis désolé de lire certains retex, car c'est sur quelques détails que la poursuite du challenge aurait pu se jouer, ça crée de la frustration et peut être de l'énervement j'ai 2 participation au challenge en tant que Sniper et 2 en tant que patrouilleurs ma première participation fut soldé par 2 minutes de retard à un point de rdv ma seconde à quelques heures du tir finale, car nous n'avions finalement pas accompli un objectif intermédiaire donc niveau frustration, on se pose là cela dit, à aucun moment il ne m'est venu à l'esprit de remettre en cause l'organisation !! et en ayant vu les coulisses de l'organisation on en est convaincu que la plume blanche représente un boulot hyper lourd à gérer et très complexe je viens prendre la défense de Strike car, il est question d'humilité, d'abnégation et de respect un peu plus haut, et c'est bien ce qui caractérise le bonhomme, les ordres de missions sont ce qu'ils sont, vous noterez la qualité des mises en pages, la qualité de la cohérence du background, les effets graphiques et l'espace personnalisé pour échanger avec l'orga .... un forum à part entière est disponible !!! le gars il est tout seul et reste à votre disposition il est nécessaire de remettre les choses dans leurs contexte la plume blanche est une expérience au long court, où l'immersion débute le jour où les dates sont données (mais le travail lui à commencé des mois avant) la postulation c'est aussi partie intégrante de l'OP, l'exploitation du forum Sniper c'est aussi un moyen de capter le plus d'infos possible (3 topics, seulement 9 réponses ????) les infos arrivent au compte goutte, car un background est donné, on est dans un environnement REALISTE (un peu trop d'ailleurs, avis perso, strike je trouve que ça faisait un peu trop vrai) un OM c'est surtout un état des lieux des infos à disposition, si une zone d'ombre existe c'est aux receveurs de lever ces doutes, si l’émetteur s'agace, tant pis ! on les poses ces questions, tu joues tout là dessus Strike à toujours répondu à toutes les questions, le respect est là, l'abnégation aussi, quand l'infos se trouve déjà dans le post initial le jour J pas de zone neutre, pas de moment ou on fait des selfies en attendant l'orga, t'es dans le dur direct, car c'est du Milsim qu'on fait, pas un Milsim style Wild Trigger Lafayette la zone est hostile, la ville est hostile, tout le monde est prévenus pour moi c'est un contrat rempli après le stress, la fatigue, la lecture et relecture des infos, font que l'on donne à manger à son cerveau et on se crée des barrières encore plus difficiles à franchir ça m'est arrivé à ma première participation, j'ai payé 2min de retard le point X sur la carte ? moi aussi j'aurais cru que c'était un point précis, je pense, par contre si je relis l'OM il est parlé de 6postes de gardes pour le coup j'aurais je pense activer le protocole de secours à la lecture des retex, on sent de la motivation et de la détermination, ne serais ce pour partager vos expérience ici après coup je ne peux que vous féliciter tous pour votre participation donc je vous encourage à signer pour l'année prochaine, et prendre tout les enseignements possible je me permet de conseiller, que globalement il n'y a jamais de place à l'interprétation, mais plus à se concentrer du background qui est donné l'année dernière j'étais patrouilleur, j'ai envoyé un chier un pote qui était sniper, on était pas du même bord, alors j'ai joué mon rôle (dédicasse à Bennoun! ) et je l'ai fumé la nuit d'après tout ça dans le respect du travail fait par Strike et tout les autres impliqué dans l'aventure pour revenir au poste de garde nous avons installé le note, aux coordonnées GPS précise à quelques mètres fournis par les orgas (strike donc) nous avons tendus plusieurs bâches afin d'établir un vrai poste fixe, repérable pour la nuit, nous avions positionné une petite lampe à piles de camping et le neurotoxique juste en dessous, nous avons fait quelques patrouilles sur le chemin, mais nous n'avions pas ordres d'explorer la forêt nous agissions comme des gardes lambda parlions normalement on s'est fait une bonne bouffe nous n'avons rien vu ni rien entendu, sur la fin de la nuit, j'étais seul éveillé, je me suis couché pour éventuellement facilité de l'approche du binôme sniper, si jamais il nous observait à 6h les patrouilleurs étaient debout et aucun mouvement entre temps nous sommes partis à 12h10
  13. Strike

    Dogs Tags commémoratifs

    De rien Damon
  14. Damon

    Dogs Tags commémoratifs

    C’est génial ça!!! Merci strike !
  15. Comme chaque année, nous avons fait fabriquer une paire de Dog Tags par binôme en souvenir de votre participation. N'ayant pu vous les remettre avant votre départ, nous avons besoin de votre adresse pour vous les envoyer Merci de passer par MP pour me la transmettre.
  16. Strike

    Feedbacks Plume Blanche 2018

    Je confirme les transports ne pouvaient se faire que sur initiative de l’orga.
  17. Strike

    Fin du 8e Challenge PLUME BLANCHE

    Merci Lo0ping hâte d’avoir votre retex !
  18. John Connor

    Feedbacks Plume Blanche 2018

    De mémoire je pense que ca n'était pas autorisé, apres je me voyait mal effectuer une course poursuite avec le 4X4 qui se pointait derrière, pas sur que Strike aurait apprecié
  19. 117

    Feedbacks Plume Blanche 2018

    Personne n'a eu l'idée de piquer la voiture des passeurs après qu'ils se soient entre-tués ?
  20. Lo0pinG

    Fin du 8e Challenge PLUME BLANCHE

    merci a vous pour avoir donner le meilleurs de vous même a la préparation de cet édition 2018
  21. Strike

    Fin du 8e Challenge PLUME BLANCHE

    Bien sûr on vous prépare ça... merci pour ton message.
  22. John Connor

    Fin du 8e Challenge PLUME BLANCHE

    Merci à vous les gars, ne changez rien, ne rendez surtout pas le jeu plus facile ca perdrait de son charme, j'espere qu'on pourra avoir une photo du trophée.
  23. LJK

    Feedbacks Plume Blanche 2018

    Non les gars faut pas vous en vouloir. On est les seuls fautif. Dans mon souvenir on est les premier à engager le tir. J'étais persuadé qu'on était à un poste de garde. Certe pas le notre mais qu'on en tirerais des infos ou une opportunité d'accomplir notre objectif. Même à la lunette, impossible de vous identifié, il n'y a que la tête qui dépassé... C'est le jeu, c'est tout.
  24. LJK

    Feedbacks Plume Blanche 2018

    RETEX ATACS-06 Nom de code: Nam Binome: Charlie Emport personnel: -sac à dos 8field (pas confortable, pas cher mais fait le taf à merveille) -1polaire -1 ensemble "technic" pour sport d'hivers -1 t shirt de rechange, camo atacs -1short+1 t shirt "civil" -1 ghillie -1 pack 2 repas lyophilisé -1 gilet jaune -4,75L d'eau -1 réplique amoeba striker+ 1 chargeur engagé -1 sac de couchage "semi compact" -1 radio (pour contacter orga en cas de panne téléphone/réseau) -3 barres chocolats "de survie" (ceinture sac à dos) -2 paquets de banane sécher (ceinture sac à dos) -1 poncho OD -sac poubelles -trousse de secours perso -banane/sacoche tactique -multitool -lampe -couteau -boussole -callepin -crayon -téléphone -1 chargeur snipe -1 chargeur 1911 -carte dans la dump pouch -1 1911 "de secours" dans la dump pouch (au cas ou je suis capturé, mal fouillé) -couteau (fictif) dans la dump pouch (visible, étui attaché aux passant molle, en cas de capture il me sert de message subliminal "c'est bon vous avez tout") -1 Hi-capa 5.1 à la ceinture - - - - Le rapport suivant se veut d'être écris de façons RP (autant que je suis capable de le faire, ne vous attendez pas à de l'art) , les actions décries resterons fidèle à l'expérience vécu, en bleu serons rédigé des éléments non rp afin d'apporté de la précision, en rouge du RP rajouté, fictif. Les heures sont approximative, ma perception du temps ayant été erroné. [Réception historique GPS] Merde il manque la distance, il faudra voir avec Rattle [Réception message en cour] . . . . . . . [Journal personnel agent Nam reçu] [Nom de code: Nam] [Binome: Charlie] [31/08/18-17H] - L'Heure est arrivé, notre alerte est lancé. L'opération commence, je lâche ma couverture de futur jeune papa, jette mes affaires dans mon véhicule, une Dacia, c'est à la mode, personne ne se doutera de ce que je m’apprête à faire. le coffre parait en bordel. Bien! Je range 2 arme de poing dans la boite à gant. On ne sait jamais, il n'y a plus de retour en arrière... Direction la Colle sur Loup pour récupérer mon spotter. Rattle, un vrai gars. lui il en a vu et je suis limite un bébé à coté de lui! [31/08/18-18H] - Je rejoins mon binôme. Il charge ses affaires, et direction le "PARK" [31/08/18-19H30] - On approche du "PARK", on est en avance sur l'horaire. Notre contact nous a bien prévenu, la route ne peut être sécurisé que de 20H à 21H, on se gare a proximité, le "PARK" en vu et l'on prend une attitude de touriste perdu devant une carte IGN, de loin l'illusion était parfaite mais de près, les lieux d'intérêt gribouillé sur la carte nous aurais trahis. [31/08/18-20H05] - On "entre" dans le "PARK", on se change et on se tiens prêt à recevoir les instruction du contact. (Rattle a pris le parti de saluer les binômes présent, à proximité, par courtoisi et esprit sportif, je choisi de faire le contraire, je suis dans le RP, je reste dedans) [31/08/18-21H15] - La tension devient palpable, nous vérifions, maladivement, nos moyens de communication. Soudain, un homme arrive et nous indique que l'ennemi à rendu inopérant les moyens de communication standard sur son territoire. Il nous invite à rejoindre le point de RDV (restons RP quoi). [31/08/18-21H35] - On rejoint le lieu de RDV! Notre premier contact est rude, froid! Pas le temps de réfléchir, on fais ce qu'on nous ordonne et embarquons dans le dernier véhicule du convoi. -Ce dernier ce mets en route. -Soudain, notre chauffeur change d'itinéraire et se sépare du convoi. Quelque chose cloche, je le sent pas, je saisi mon couteau, presque pour me rassurer! -Le chauffeur pile (je manque de manger son repose tête), et ce fumier tire sur son collègue sur siège le passager puis braque mon spotter. MERDE, je ne peux rien faire, ça c'est passer trop vite et de toute façon je n'ai pas retirer le scratch de mon couteau. Armée, impuissant, braqué par ce fumier, je n'ai pas d'autre choix que de sortir et suivre ses ordres. -Je suis à l'arrière du véhicule, mon spotter en sort, j’essaie d'évaluer nos chances si je dégaine mon colt. -Un coup de feu, deux coups de feu. Notre gars sur le siège passager est encore des notre. Plus pour longtemps, vu la quantité de sang qu'il perd. Il a juste assez de force pour nous crier de partir -On ouvre le coffre, on prend les sac. Je suis désorienté par ce qu'il viens de se passer. Rattle est serein, c'est comme si c'était sa routine... Il me dit juste "c'est par là" -Je tourne la tête, histoire de vérifier que l'on oubli rien dans le coffre. C'est bon! Je suis prêt, et ... MERDE il est passer où Rattle, il a simplement disparu. Et la un véhicule approche à fond. J'ai déjà trop tarder. Je saute dans le "ravin". -Je n'ai pas le temps de descendre, j'entends les portes claquer. Je m'immobilise. Je suis dans la MERDE. Trop près d'eux. Trop à découvert. Trop vulnérable. Calme ta respiration Nam... J'entends notre chauffeur leur dire "Ils sont en bas". PUTAIN, quel erreur de débutant... On a oublier de l'achever celui là... - 1, 2, 3 passage de lampe sur moi. Il m'ont pas vu? Si, un gars arrête sa lampe sur moi et demande une confirmation avant de me tirer dessus. 1 balles est arrêter par mon casque. Ma vie défile devant mes yeux. Je me fais glisser en arrière et laisse la gravité faire le reste. Un cri étouffé m’échappe, cette fois c'est l'épaule. Les tirs s’arrêtent. "c'est bon il a eu son compte". Je me tiens l'épaule gauche, je contiens comme je peux l’hémorragie. Ma course se stoppe. Rattle est là. Il fait un compressif sur mon épaule et me dit de jeter mon casque, 2 impact de balles, il est désormais inutile, mais j'en ai encore besoin. Ma frontale en fais partie intégrante. (La partie en rouge est RP, en réalité, j'ai pris une bille sur le casque et je me suis bien fais glisser "comme j'ai pu", j'ai senti une bille sur l'épaule, mode RP, je stoppe ma course, me tient l'épaule, décide de faire le mort, histoire de voir si le tireur me laisse pour mort ou va venir vérifier mon état, on est pas n'importe où après tout et le RP à une importance capitale dans cette expérience, a mes yeux. En lieu et place j'entends "t'es out". Je bouge pas, je réfléchi, combien de fois j'ai été toucher, à quel endroit? J'entend un voie hors role play qui met un temps mort au jeu (chose que je comprends parfaitement). Je remonte, mon spotter aussi. Strike se présente, s’inquiète que je me tienne l'épaule. Je le rassure en lui disant que je reste role play, je ne veux pas perdre l'immersion... Il me demande ma version des faits, demande celle du tireur. Les versions concorde, Strike tranche, 2 billes sur le casque +1 sur l'épaule. ça c'est joué à peu... Strike nous indique donc que l'on peut repartir [31/08/18- Heure NC] -On est dans le bois noir. Je vais mieux, le bandage et la morphine font effet. En fait non, je ne suis qu'à moitier là. Pas grave, Rattle gère, il sait où on est et où on va. Un éclair de lucidité. Ma dump, elle est trop lourde. Je met ma main dedans, plus de couteau, plus de carte. Des cailloux... J'ai perdu son contenu lors de ma chute dans le bois noir... -Je ne sais pas combien de temps on reste dans le bois noir. Lorsqu'on en sort, on est à proximité du lieu de RDV, on à notre objectif en tête. On traverse la route, large d'une dizaine de mettre à découvert, aussi vite que possible. -C'est bon, on a traversé, on peux commencer notre ascension,peu de temps après, on aperçois 2 véhicules sortir du bois noir. On est suffisant loin et "à l'ombre" pour ne pas être inquiété, on poursuis une dizaine de minute et on fait notre première halte, 5min, le temps de manger un pti truc. -On continu, on ne fais que prendre de la hauteur, jusqu'à l'entrée de la Via Ferrata que l'on décide d'emprunter. (On a été chanceux, nous avons emprunté la "voie d'évacuation" sans erreur, pratiquement, jusqu'à sa sortie, meme si à certain moment on a perdu le sentier de vu on est arrivè à destination.) Je suis satisfais de notre itinéraire. On était d'accord dessus, l'autre alternative est de passer par le camp 4, trop dangereux. On grimpe, je souffre, mais je sais que c'est le bon choix. Le clair de lune nous éclaire. On voie loin et on est en hauteur. Impossible d'être pris par surprise, nous sommes à notre avantage. [31/08/18- Heure NC] -On dégage de la voie de sortie de la via ferrata. On est en amont, mais à découvert, sous un beau clair de lune. On voie toujours aussi loin. Aucun signe de danger à l'horizon. Du-moins à notre porté. A 12H on voie la route avec des passages de véhicules, il doit être 2 ou 3 heures du matin, la régions semble bien active à cette heure tardive... A 2h, on voie 2 ou trois lampes se balader dans la forêt. Une patrouille? Pas grave on ne vas pas dans leur direction. Je suis comme je peux Rattle, je ne sais pas comment il fait, il 'a pas besoin de pause, il ne s'arrête jamais. Son attitude me motive et je poursuis la marche. [01/09/18- Heure NC] -On a rejoint un terrain à couvert. On est dans la zone à proximité du point d'intérêt marqué par notre agent de terrain sur la carte. On commence à chercher la neurotoxine. Il doit etre 3 ou 4h du matin. Rattle me stoppe, on se colle contre le "mur de terre" à notre gauche. 2silhouaites s'approche. Rattle les mets en joue avec son fusil. Je dégaine mon colt. Ils s'approchent, il ne nous on pas vu. On reste calme, on est invisible. Les 2 silhouettes se stoppent. Ils nous ont vu, à 1m du canon de Rattle. Ils sont a notre merci. 10 secondes passent en silence. La tension monte. Rattle s'identifie et leur demande d'en faire de même. Je n'entends pas leur réponse. Merde, il y d'autre agent infiltré? Le Duce a t-il fait tant de bruit pour que d'autre pays s'en mêlent? (C'était le binome Delta, salutation rapide, formule de courtoisie et on est chacun reparti) [01/09/18- 5H] -Sa fait un moment qu'on est sur zone. La croix sur la carte correspond à une espéce de source d'eau. Un espéce de bloc de béton de 1m3 avec une cheminé dans laquelle on entend l'eau s'écouler. On a chercher autour et on étend peu à peu notre zone de recherche. Et je reviens a chaque fois sur cette source. ça ne peux pas être une coïncidence. Merde, un éclair de lucidité. Qui laisserai cette foutu neurotoxine au milieu de la forêt, sans garde comme si c’était un champignon. Je previens Rattle. Oui la neurotoxine dois être dans un de ces fameux poste de garde. On a encore le temps. ça peux de faire. On décide de trouver un camp, et d'interroger un garde présent. [01/09/18- 7H15] -On est sur le mauvais chemin, aucun poste de garde en vu. Je vérifie encore une fois mon téléphone. Je l'ai vérifié toute les heures. Je reçoie un sms du QG pour connaitre notre situation. J'effectue mon rapport. Le QG nous mets en Stand-By. C'était Strike, on est resté en Stand-by une bonne demi heure. On en a profité pour manger notre petit dej... Je suis vaincu, en lisant le message de Strike je comprend qu'on c'est totalement planté... Ce foutu protocole d'urgence... Mon cerveau noyé par les connerie hollywoodienne n'as pas été capable d'analyser la situation d'urgence. Putain de routine de pseudo héro de film d'action américain... Je suis un crétin... C'est tellement évident la tête froide, j'ai même fais le test avec ma femme, elle avait la bonne réponse direct... J'ai personnellement perdu à ce moment là! La Plume Blanche m'a manger le cerveau, elle m'a ratatiné... Je suis encore en train de me remettre en question sur ma capacité à réussir mes objectifs sur ce challenge, la quantité d'erreurs commisent... [01/09/18- 7H50] -Le QG nous envoie de nouvelle info, ils nous ont ainsi indiqué le lieux exact de notre objectif. On est à coté... Tout juste à coté... On repart, le moral est bas... Nous n'aurons pas le temps d'effectuer la livraison dans les temps. Tampis, on ne va tout de même pas laisser le Duce récupérer la neurotoxine. On doit au moins la neutralisé... On s'engage le bon chemin, celui où sont situé sur le chemin. On progresse 2minutes et à nouveau Rattle m'intime de m'arrêter. Il a vu quelqu'un. On est à découvert, eux, sont à couvert. Merde, on a pas le temps. Il faut qu'on avance. Mon état de fatigue et mon mental affaibli m’empêche de faire preuve de bon sens pour analyser et gérer la situation, je suis persuadé que l'on a atteint un des poste de garde, je ne sais ni leur nombre exact ni quel équipement ils possèdent. Rattle prend de la hauteur, fais quelques tirs. Il les rates, impossible de les avoir. Seul leur tête dépasse, ils ne semblent pas répliqué... Je décide de sortir mon fusil. Je vise, je ne voie rien? Si une tête. Impossible d'identifié la cible. Je tire, rate. Je m'allonge, place le sac devant moi en guise de support, tire et rate. L'adversaire réplique. Une balle traverse le sac. S'il avait tirer plus à droite il m'aurait arraché mon épaule droite. J’effectue un 3eme tirs, au moment de chambrer la balle j'ai un moment d'arrêt. Déjà 3 de gaspillé. Il en reste 4+7. Je dois faire gaffe. Je tire, encore rater, le tireur en face tire et rate lui aussi. Je me précipite et je fais de la merde. Le mental continu à descendre,succession d'erreur... Je me ressaisi. Il faut partir. on est dans un impasse, et nous n'avons pas la bonne solution. Rattle est déjà en position prêt à me couvrir. Je me relève, je tente de jeter mon sac sur le dos, trop lourd ou trop fatigué. Impossible de savoir... Je le fais trainer, je titube... La DOULEUR. Dans le bas du dos. Je baisse les yeux. Le sang jailli juste sous le nombril. La balle a traversé. En tombant je voie le tireur. Il a traversé le chemin, accroupi, il chambre une nouvelle balle pour mon spotter. J'ai juste le temps d'envoyer un message au QG indiquant notre échec avant que mes yeux ne se ferment...( et zut, après avoir lu les retex dispo, c'est le binôme golf que nous avons engagé, ayant cru être sur le poste de garde... Pour ma part une bille c'est une bille, je l'ai prise, c'est une fin de jeu à mon sens... J'en ai discuté avec le président des Atacs06, vétéran de la plume et poser la question à Strike. A ce moment du jeu, selon eux, les interactions entre binôme étant impossible, nous n'étions pas hors jeu... J'y ai réfléchi et je suis toujours en désaccord. D'un point de vu RP plusieurs organisme secret ont pu individuellement envoyer leurs agents et ceux ci peuvent très bien d’entretué par erreur... et de toute façon, dans la mesure où l'on ne possède toujours pas la neurotoxine à ce moment du jeu, l'heure de la livraison et la distance à parcourir, on l'avais dans l'os... On c'est planté, c'est tout... Strike, je n'ai pas voulu aller voir ceux qui nous avais abattu, je ne savais pas s'ils étaient un binôme ou des gardes. ça aurais casser le jeux, deux gus en gilet qui vont tailler le bout de gras? et si quelqu'un arrive? Et j'ai bien fais, on repartant on a croiser le binôme Delta, moins de 5minutes après m'être fait toucher... On aurais bousillé leur immersion, leur jeu. J'assume. J'ai merdé et je m'emploierais à ne pas faire les même erreurs la prochaine fois... [09/09/18- 15H] Mes yeux s'ouvrent. Je suis dans une chambre d’hôpital. J'ai mal, je me sent faible, je suis perdu... La porte s'ouvre. Une femme entre! Elle me voie réveillè et fais immédiatement demi tour. Un homme en blouse blanche apparait. J'ai la bouche pâteuse. Impossible d'articuler le moindre mot. Dans un français douteux, le médecin m'explique que j'ai frôlé la mort. La balle est passé 4 cm à gauche de l'aorte. Il injecte un truc dans ma perf et reperd connaissance. [12/09/18- 23H] Je reprend conscience. Un téléphone est en charge. Je le débranche et commence à taper ce rapport. J'entends des pas. Je cache le téléphone, prend le chargeur, me rallonge et fais semblant de dormir. C'est la femme de l'autre jour. Elle cherche son téléphone. Elle cherche bien 5 minutes et repart. Je continu mon rapport et le transmet à un contact qui pourra le rediriger au QG. [Fin de transmission] Mon ressenti par rapport au challenge. J'ai tout simplement aimé. Marcher dans la montagne, le sentiment d'insécurité, de proie, la tension. L'immersion était sensationnelle. Ma seule déception est mon manque de discernement. Si seulement j'avais compris quand déclencher le protocole d'urgence, je me suis planté, j'étais persuadé que sa serais utile plus tard... (avec des si on referais le monde, ou juste la plume blanche). J'ai lu des récits. Six, mon président m'a fait rêver avec ses récits de plume blanche. J'ai pas été déçu, à la fois mieux que tout ce que je savais, et à la fois pire quand j'ai pris la claque de ce qu'est réellement le chalenge de la plume. Mais c'est ce qu'il me fallait, pour la comprendre, il me fallait la subir. J'ai commencer la rédaction à 20h ce soir. J'ai lu en diagonale les posts au cour de l'après midi, au boulot. Merde les gars c'est quoi cette dispute? On est pas dans le monde des bisounours, on est chez BSOG... Les ORGA BSOG se défonce pour nous offrir des événements de qualité. C'est un CHALLENGE. Je rejoints Strike sur ces dires. On a tous un 0 sur notre copie, on avait juste a mieux révisé! On a été mauvais, on fera mieux la prochaine fois. Les OM et les cartes sont très bien. On peux pas faire plus réaliste. J'ai pas fais l'armée mais je vie au quotidiens "la gestion des organisme d'Etat, par l'Etat" (je bosse à l'hosto quoi). Et bien c'est juste la merde. C'est ton quotidien, c'est bancal, tu te débrouilles. Tant que sa marche, tout le monde est content. Quand c'est la merde, il faut un coupable... Je suis persuadé que c'est la même chose dans tout ce que gère l'Etat, y compris l'armée. Donc ces OM et cartes sont conforme à ma réalité. Je ne comprend pas non plus ce que viens faire le mot compétition au sein de ce challenge. On est pas en concurrence. La preuve on à tous perdu. Combien de binôme arrivent à la fin du challenge chaque année? Ne garder que le positif, il me semble qu'on a tout survécu à la première nuit! Qui dans votre entourage est prêt à faire une excursion de nuit dans la montagne, dans le froid, au milieu des bêtes? (N'oubliez pas qu'il y a des prédateurs dont le loup dans nos montagnes). Juste ça c'est énorme. Perso je me suis dépassé. Je ne me suis pas particulièrement préparer physiquement, mais la rando en montagne je commence en avoir la dose. Mais de nuit? trouillard comme je suis? C'est ma première fois. Sans blague a un moment dans le bois noir je me suis chier dessus, je ne voyais rien, impossible d'estimer la position de mon spotter, et une bête ma tourné autour 2 bonnes minutes, par curiosité probablement... J'ai échoué. C'est la plume qui m'a vaincu. Je m'en fiche. La prochaine fois, je ne sais pas quand, je lui ferai payer et je vaincrais la plume. Je ne referais pas les même erreurs et utiliserais d'avantage mon cerveau. Je remercie Strike, son staff et tout les patrouilleur, qui nous ont permis de vivre une expérience unique. Je remercie les autres binôme pour leur retex très intéressant à lire Je remercie Rattle pour cette expérience, je n'aurais pu avoir meilleur binôme. Son increvabilité, sa maitrise de soi on était un moteur pour moi. Je remercie également les Atacs06 pour avoir eu foi en nous. Je m'excuse aussi, auprès de tout les participant, avec Rattle on est parti comme des voleurs, presque. J'ai préféré rentrer pour raison personnelle que j'ai exposé aux personnes nécessaire. En fait, Merci à tous, vous m'avez redonné faim d'airsoft!
  1. Charger plus d’activité
×